Category: Discothèque & Casino


Complexe du RamierSpécialiste de la vente, de l’installation et de la location d’équipements son, lumière, vidéo et laser, la société Dealight Concept s’illustre également dans la prestation technique et la scénographie avec la création de comédies musicales itinérantes ou l’étude et la réalisation de projets imaginés pour le compte de marques prestigieuses (Flower by Kenzo). Une expertise que l’entreprise met au service de projets originaux et ambitieux (Fontaine musicale au Casino du Cap d’Agde).

Dealight Concept a conclu en début d’année le nouveau design et l’intégration des solutions de sonorisation et d’éclairage au sein du complexe discothèques du Ramier. Situé sur l’île du Ramier, au cœur de Toulouse, le complexe abrite trois discothèques: Le Studio One, ouvert le vendredi, le samedi, et parfois le jeudi pour les soirées étudiantes; Le Kléo Hot Pepper, un club « gay friendly », et le BM, un club cosy à vocation privative. Principal bénéficiaire de l’intégration, le Studio One s’est vu doter d’un lustre RVB à chaines et de lasers Cittadini 6W RVB. Une mise à niveau de l’éclairage d’animation qui recense, entre autres références, 22 lyres Servobeam Starway, 12 lyres wash Servo Color 300, 12 scans Contest 950 et une douzaine de rideaux à Led Chauvet. Ré-ouvert depuis le 7 mars, le complexe du Ramier figure dans le top des lieux festifs appréciés des clubbers toulousain.

Complexe du Ramier

1 avenue du Grand Ramier 31400 Toulouse

www.studioonetlse.fr

Etude et intégration: Philippe Nozeran Dealight Concepts

Tel 06 10 63 47 92

phil.nozeran@dealight.com
www.dealight.fr

Le complexe discothèques du sud tarnais a changé de main et « l’affaire » n’est pas passée inaperçue. Les ambitions revendiquées des nouveaux propriétaires s’appuient sur l’expérience et l’expertise d’un installateur historique dans le secteur d’activité

Le complexe de 1800m2 est implanté entre Castres et Revel (Tarn), sur un domaine arboré de cinq hectares. C’est en 1982, sur l’initiative de l’ancien propriétaire, que les bâtiments ont été transformés et mis en conformité pour un usage commercial. Inauguré un an plus tard, le Roll’s n’a cessé de s’agrandir et d’améliorer son offre de divertissements (3 salles, piscine, extension parking de 1700 places, etc.).

Vingt ans plus tard, une estimation réalisée par un cabinet d’expertise chiffrait l’investissement à plus de six millions d’euros. Les nouveaux propriétaires ont déboursé 900.000 euros pour l’acquisition du fond et des murs et entendent consacrer entre 300.000 et 400.000 euros au relooking du complexe. Une mise à niveau des équipements techniques d’animation rendue nécessaire en raison de la substitution d’une partie des éléments de sonorisation, constatées entre la signature du compromis de vente et la remise des clés ( ! ). Le cas n’est pas isolé, d’où l’intérêt de dresser un inventaire par devant huissier avant la conclusion de l’acte de vente. Bref, les nouveaux propriétaires se sont retrouvés avec une diffusion hâtivement bricolée avec des enceintes d’entrée de gamme. sans conséquence aux dires de la direction qui a confié à la société toulousaine Dealight Concepts l’étude et l’installation son, lumière, vidéo, laser, le traitement acoustique et le ré-aménagement des salles.

Source: Magazine Sono n°378  Page 36 – mai 2012 :: Photos: Alain-Marc Malga – Texte: Alain-Marc Malga

Déjà impliqué dans les festivals Inox et United, Dealight Concepts contribue à l’édition 2011 du festival Electro-Beach avec la conception d’un show vidéo Leds et lasers en extérieur, dans les Jardins du Lydia, à quelques mètres de la plage. Un visuel imaginé pour les amoureux de la culture électronique et de Bob Sinclar ! Dealight Concepts a pour l’occasion réalisé un écran vidéo de 28m2 formé de dalles à Led. Cet imposant mur d’images est animé par un logiciel de contrôle de matrices à Leds Madrix (http://www.madrix.com), également générateur d’effets et player multimédia (sortie dmx512 – jusqu’à 255 univers soit 130 560 canaux dmx / ArtNet et DVI). Deux lasers 8 watts verts et un laser couleur travaillent d’autres effets en perspective. L’an passé, la 3ème édition du Festival Electro-Beach a réuni plus de 20 000  personnes. Le concert gratuit devrait cette année, au moment du bilan, montrer une hausse de la fréquentation. Outre Bob Sinclar, les deejays Ron Carroll Michael Canitrot et Luxury vont animer 5h durant ce dance floor géant à ciel ouvert. Rendez-vous à Port-Barcarès le jeudi 28 juillet prochain.

Espace Le Lydia,

Quartier La Grande Plage

Le Barcarès (66)

Entrée gratuite

Blog Dealight Concepts https://dealightconcept31.wordpress.com/

Dealight accompagne la Voile Blanche

La Voile blanche est ouverte depuis le13 Mai denier. Implanté sur les 8000 m2 du parc de Sesquières, en lieu et place de l’ancien Aqualand, le complexe restaurants, bars, discothèques est bordé d ‘une plage de sable blanc, de grands bassins et cascades. Un site exceptionnel pour vivre en extérieur les belles soirées d’été. La décoration se veut dépaysante et s’inspire des plages privées en bord de mer. Cette année encore, la société Toulousaine Dealight Concepts accompagne le projet technique, notamment, avec l’apport d’une régie de mixage et de trente enceintes de sonorisation Mach et Electro-Voice judicieusement implantées pour assurer la couverture sonore du site. L’éclairage d’ambiance et d’animation recense des projecteurs à Led étanches 18W et 36W et deux lasers Kvant.

VOIR LA VIDEO   http://www.youtube.com/watch?v=RwOPqy7ALng

Dealight Concepts prestataire de l’événementiel

phil.nozeran@dealight.com 

Initial Project scénarise le Green Room

La marque de bière à l’étoile rouge a entamé en mai une tournée nationale. Chaque semaine jusqu’en octobre, l’événement investit les bars locaux de 44 villes et mobilise le public pour le show du vendredi soir en discothèques. Le principe : une battle entre le deejay local sélectionné et Matt Mendez le deejay du Green Room Session. Pour convaincre, ils ont a disposition une régie équipée de lecteurs CDJ2000, d’un mélangeur DJM800 Pioneer et d’un retour en enceintes amplifiées ART 312. Un équipement technique conditionné par Dealight Concepts sur une prescription de Philippe Nozeran (Initial Project). Le scénographe a imaginé plusieurs visuels sur le thème de la boisson : Deux modules lumineux représentent des thermomètres sont pilotés en HF et synchronisés à l’envoi du générique de la marque. La graduation est animée à l’aide d’une électronique à Led ; Un analyseur de spectre géant (2m x 2,30m) raccordé à la régie DJ permet de matérialiser (en vert) la modulation et le niveau musical ; Un totem lumineux Green Room « photomaton » où le public pose devant une régie DJ factice. En club, cet équipement est complété d’un smartphone à écran tactile de 24 pouces où le public vient choisir parmi les deux playlists des deejays les titres qu’il souhaite entendre. Un choix qui détermine l’adhésion à l’un ou l’autre des clans de supporters. Point d’orgue, le show laser réalisé avec Kvant de 5 watts programmé avec un logiciel Fiesta2 (rayon vert only!). Le tout est conçu pour être transporté dans un utilitaire Sprinter 315 équipé pour véhiculer confortablement les deux hôtesses, le régisseur et le deejay animateur.

Suivre la tournée Green Room

http://www.greenroomsession.fr/galerie

http://www.befaure.com/2011/05/le-trip-de-green-room-session.html

L’actualité Initial Project / Dealight Concepts

Wordpres https://dealightconcept31.wordpress.com/

Retrouvez Initial Project / Dealight Concepts sur Facebook

Le Pop Art

Créer une discothèque en centre-ville, c’est encore possible, mais sous conditions. Le nouveau Pop Art est un projet mené de bout en bout de façon exemplaire. Le maître d’œuvre et tous les corps d’état intervenants ont travaillé en synergie et ont bénéficié de la proximité avec un maître d’ouvrage expérimenté, très impliqué. Point d’orgue de ce club sonorisé en Phoenix Electro-Voice, un mur de Led mobile et articulé de 28?m2 qui évolue entre un mur et le ciel de piste.

Philippe Nozeran (Dealight Concepts) « Il s’agit d’un investissement technologique de haut niveau et d’un sérieux pari économique. Voilà résumé en quelques mots l’histoire du Pop Art et de ses mentors, Jacques et Charles Cimarosti, père et fils. »

Extrait du reportage d’Alain-marc Malga publié dans Sono Magazine n°365 février 2011

 

Bâche acoustique Dealight Concept

La problématique: Un complexe construit au bord d’un chenal avec des résidences privées sur la rive opposée. L’eau porte le son, d’où la nécessité de contrecarrer la nuisance sonore (émergence). Un ouvrage en béton haut de trois mètres a été élevé sur la foi d’une étude menée par un acousticien. Les basses fréquences ont été atténuées mais pas suffisamment en regard à l’émergence globale constatée. Préconisation des acousticiens et architectes: « couvrir le lieu en dur. » Une perspective radicale qui n’avait pas la faveur des investisseurs. Dealight Concepts est intervenu avec pour mission de solutionner définitivement l’amortissement du niveau sonore.

 

Lire la suite

Une installation réalisée par Dealight Concepts – 31130 Balma (Toulouse)

Une installation réalisée par Dealight Concepts – 31130 Balma (Toulouse)

La Led s’est faîte belle pour s’inviter à tous les niveaux de la décoration, participer à la dynamique de l’ambiance, contribuer au confort mais aussi à la sécurité des personnes

Le plus grand des quatre bars se dessine en dents de scie avec l’avantage de loger plus de monde au mètre linéaire mais aussi de pouvoir dialoguer avec ses voisins en préservant ses cervicales. Le devant et l’arrière bar sont revêtus de plaques de plexiglas alvéolé rouge, la couleur étant volontairement saturée par de la Led rouge graduable en intensité ( F480 S6 – 11W/m). Le comptoir construit avec l’inusable corian bénéficie d’un rétro-éclairage en Led RVB (24V -F500 S6). L’animateur contrôleur DMX RVB C2 (3 x 150W) est ici associé à deux booster RVB R2 en raison de l’important métrage de flexible Led. L’effet est à la fois visible sur le dessus et sur la tranche du plateau haut de 10cm. Au dessus des têtes des consommateurs, une dizaine d’écrans plasma 40 pouces Techwood espacés d’environ deux mètres habillent le fronton. Deux autres plasma identiques se retrouvent au dessus du bar bacardi construit sur le même modèle. Les programmes sont concoctés en régie à l’aide d’une table vidéo Edirol et de matrices Kramer pour l’adressage, ici, de huit sources (2 DVD, 3 caméras, 2 vidéo-projecteurs, Arkaos) sur quatre zones: les écrans vidéo 16/9 de 2,50m à la base installés sur la mezzanine (vidéo projecteurs Sanyo), les 40 pouces en fronton de bar, le plasma de 50 pouces au bar Bimbo et les superbes petits écrans intégrés dans les distributeurs de sodas!

Autres attractions au bar Bimbo, d’abord avec sa façade à reliefs travaillée avec de la Led blanche (CréaLed Flexible 24V – 78 leds au mètre). Un éclairage, là encore, non modulé mais toujours graduable en intensité (variateurs). Le show n’est pas devant, mais bien derrière le bar, là où les concepteurs ont exagérément surélevé le plancher pour laisser apparaître à hauteur des verres le bas ventre et les cuisses des barmaids. Forcément, ça donne soif. L’arrière bar présente un immense mur alvéolé constitué d’un empilage de cubes lumineux Slide réalisés dans le même plastique rotoroulé des bars privatifs de la mezzanine. Séparément, et dotés des mêmes Leds sur douilles, ces cubes peuvent aussi être utilisés comme table basse avec un plateau inox…

Par Alain-marc Malga extrait de l’article paru dans SonoMag n°351 novembre 2009

L'expérience de Dealight Concepts Audiovisuels s'affiche au  Glamour

Le Glamour au Cap d'Agde: une réalisation signée Dealight Concepts

Discothèque Le Glamour : La programmation crée-t-elle l’orgasme ?

Le club implanté dans le village naturiste du Cap d’Agde a fait peau neuve et revendique être le plus grand club libertin d’Europe. Le cahier des charges du nouveau Glamour est plus orienté « architectural » avec une sonorisation « intermédiaire » et un minimum de lumière, un éclairage d’ambiance très soft et gérable en intensité.

Une reconstruction menée tambour battant pour finalement inaugurer le nouveau Glamour in extremis, à la veille du traditionnel rush estival. Le challenge reposait sur le savoir-faire d’un binôme expérimenté : Dealight Concepts et Agence D, respectivement, installateur son lumière et vidéo et architecte d’intérieur.

La LED est omniprésente, en rétroéclairage au niveau des comptoirs et arrière des trois bars. Au total, 80 m linéaires de barrettes CréaLed (Sono Direct) alimentées en 24V sont pilotées en DMX sur trois sorties. Chaque boîtier peut piloter 14 m linéaires de barrettes mais Philippe Nozeran (Dealight) préconise de ne pas dépasser les 11 m. Donc, tous les 11 m, on rajoute un booster RVB qui reprend les trois tensions des alimentations pour réaliser d’importante longueurs. Nous en avons l’illustration avec les 140 m linéaires de barrettes Leds RVB CréaLed installées au plafond dans le but de colorer les multiples rideaux de fils blancs.

Corian, c’est comme frigidaire

J’avais déjà apprécié les qualités du Corian, élément entre autre utilisé dans l’agencement du Cab au Palais Royal. Ce produit se décline largement au Glamour, notamment dans la réalisation des trois bars du club. Thermo-moulable, facile d’entretien, anti-tag, anti-rayure, et même antiseptique puisqu’il est couramment utilisé en milieu hospitalier (blocs opératoires). Jours, mois et années passent sans que le Corian ne soit marqué par les outrages du temps. Mais au fait, le Corian c’est quoi ? C’est une résine acrylique de synthèse, Corian étant une marque déposée par DuPont De Nemours, le fabricant. Bref, Corian est à la résine ce que Frigidaire est au réfrigérateur. Jean-Pierre Dumont nous confie travailler le Corian depuis 20 ans et que cette résine acrylique de synthèse existe aujourd’hui sous d’autres noms chez d’autres fabricants, Formica pour ne pas le citer.

Extrait de l’article paru dans SonoMag n°345 – Avril 2009 En savoir + ?

Le Glamour

Club Paradise Libertin

Quartier naturiste – Cap D’Agde (34)

Installateur son & lumière

Sté Dealight, Concepts audiovisuels,

Designer de l’événementiel et du pérenne

31130 Balma (Toulouse)

Tel.: 06 10 63 47 92 Email : info@dealight.com

Architecte d’intérieur OPQAI

Agence D / Jean-Pierre Dumont

Email : agenced@free.fr