Category: Etude & Développement


intégration audiovisuelle by Dealight RéalisaSon
Le magazine des technologies audio pro

Lancé en 1999 à l’initiative de l’industrie audio professionnelle, RéalisaSon est un magazine présentant 6 fois par an un panorama de l’actualité technologique dans le domaine du matériel professionnel audiovisuel haut de gamme.

Au sommaire: reportages, tests matériels, dossiers et compte-rendus, qu’il s’agisse de sonorisation, d’installation fixe (théâtres, salles de concert, points de venrte), de production (studio, cinéma), et de broadcast (radio et télévision).

RéalisaSon compte désormais un cahier InstallaSon, dédié à l’intégration audiovisuelle et à l’ingénierie culturelle (Musées, expositions, parcs à thèmes).

RéalisaSon n’est pas vendu en kiosque, mais uniquement sur abonnement. Pour voir en ligne et s’abonner, cliquer ici
Inscription à la Newsletter gratuite : RéalisaSon

LIRE l’article qui nous est consacré « une concession audiophile, BMW  M. Pelras à Toulouse »

 

Un spectacle signé Initial Project mêlant son, lumière, laser, vidéo et pyrotechnie

#InitialProject 1 Retracer histoire de Lézignan-Corbières, telle était la volonté de Michel Maique, le maire de cette commune de l’Aude, également Chef-lieu du canton. Un spectacle de 40 minutes imaginé par Initial Project à partir de photos, d’images d’archives parfois recolorées et d’une suite d’écrits soigneusement compilés et transcrits par le narrateur Roger Fabry. Les images sont l’œuvre de Daniel Ulldemolins, la bande son ayant été enregistrée dans les studios de Philippe Bonnafous. Des partenaires institutionnels de Initial Project.

 

#InitialProject 2

Théâtre de l’événement, l’église St Félix de Lézignan-Corbières, un édifice inscrit au titre des monuments historiques (1951). L’ouvrage présente un style gothique méridional et se distingue par son imposant clocher-donjon, témoin que l’église faisait en son temps partie de l’ensemble des fortifications de la ville.

 

#InitialProject 3Le plateau technique du spectacle rassemblait une équipe de techniciens aguerris au rythme et aux exigences du live. La sonorisation « façade » était traité en Alpha Nexo, le rappel s’appuyant sur une série d’enceintes PS15. Trois vidéoprojecteurs de 15 000 lumens Sanyo PLX 47 assuraient la projection d’un patchwork d’images, à la fois sur les murs de l’église et sur un écran de 9m x 5m. L’ensemble étant synchronisé en haute définition depuis une régie vidéo Roland V8000.

 

#InitialProject 4Le show lumière exploitait 12 projecteurs Beam 5R Starway, 16 projecteurs sur lyre « Led zoom 360 » RVBW Kinesik, 20 PAR Led RVBW, et deux lasers de 7W RVB Cittadini. Un éclairage d’animation complété de projecteurs architectural City Color pour les ambiances et la mise en valeur de l’édifice. Ces projecteurs ont la particularité d’offrir une palette illimitée de teintes. Un teaser du spectacle devrait bientôt être référencé sur You tube.

 

Conception et Réalisation

Initial Project (Philippe et Michel Nozeran)

Retrouvez Initial Project / Dealight Concept

Site http://dealight.fr/

Retrouvez Initial Project / Dealight Concept sur facebook

www.facebook.com/pages/Dealight-Initial-Project/112485622104316?ref=hl

 

 

 

 

Bar Dealight  gplan 51119Du « sur mesure » pour les organisateurs et prestataires de l’événementiel

Le concept bar dessiné par le bureau d’étude de Initial Project a été inauguré à la Grande Halle de La Villette à l’occasion de la « French Touch » organisée en mars dernier pour les 10 ans du Label Ed Banger. Au total, plus de 60 mètres linéaires en comptoirs et arrières bars travaillés selon la charte graphique et esthétique du sponsor négociant en boissons. Le concept bar Initial Project a séduit et la marque l’implante désormais dans les autres festivals où elle est partenaire: aux Solidays, Main Square Festival et aux Eurockéennes de Belfort.

Concept modulaire

Sur le modèle de la scénographie réalisée pour l’opération «Flower by Kenzo » Philippe Nozeran (Initial Project) a réalisé dans ses ateliers des éléments préfabriqués pouvant être rapidement montés et démontés sans qualification particulière. Le linéaire se construit à l’aide de panneaux allant de 1,50 m à 3 m de long. Les châssis sont réalisés en structure triangulée, solution qui permet l’aménagement d’unités de stockage au dos de l’arrière bar (Hauteur des panneaux 2,50 m). L’habillage de surface décoratif utilise un composé « sandwich » de feuilles d’aluminium et de plastique polyéthylène résistant aux chocs et aux UV. Le concept bar design laqué en usine est disponible dans une large palette de coloris, en finition satinée ou brillante. Initial Project assure également l’intégration des éléments d’information et de communication « marque » et « gamme produits » : Éclairage à Led, tube néon couleur, vidéo HD, PLV dynamique, interactive, sensorielle…

Etude et Réalisation: Philippe Nozeran / Initial Project

Designer de l’événementiel et du pérenne

Tel.  06 10 63 47 92

Email: phil.nozeran@dealight.com

Web: http://www.dealight.fr

Retrouvez-nous sur facebook 

Chargé de l’information :  Alain-marc Malga

Mob. 06 83 95 19 94

Complexe du RamierSpécialiste de la vente, de l’installation et de la location d’équipements son, lumière, vidéo et laser, la société Dealight Concept s’illustre également dans la prestation technique et la scénographie avec la création de comédies musicales itinérantes ou l’étude et la réalisation de projets imaginés pour le compte de marques prestigieuses (Flower by Kenzo). Une expertise que l’entreprise met au service de projets originaux et ambitieux (Fontaine musicale au Casino du Cap d’Agde).

Dealight Concept a conclu en début d’année le nouveau design et l’intégration des solutions de sonorisation et d’éclairage au sein du complexe discothèques du Ramier. Situé sur l’île du Ramier, au cœur de Toulouse, le complexe abrite trois discothèques: Le Studio One, ouvert le vendredi, le samedi, et parfois le jeudi pour les soirées étudiantes; Le Kléo Hot Pepper, un club « gay friendly », et le BM, un club cosy à vocation privative. Principal bénéficiaire de l’intégration, le Studio One s’est vu doter d’un lustre RVB à chaines et de lasers Cittadini 6W RVB. Une mise à niveau de l’éclairage d’animation qui recense, entre autres références, 22 lyres Servobeam Starway, 12 lyres wash Servo Color 300, 12 scans Contest 950 et une douzaine de rideaux à Led Chauvet. Ré-ouvert depuis le 7 mars, le complexe du Ramier figure dans le top des lieux festifs appréciés des clubbers toulousain.

Complexe du Ramier

1 avenue du Grand Ramier 31400 Toulouse

www.studioonetlse.fr

Etude et intégration: Philippe Nozeran Dealight Concepts

Tel 06 10 63 47 92

phil.nozeran@dealight.com
www.dealight.fr

Le complexe discothèques du sud tarnais a changé de main et « l’affaire » n’est pas passée inaperçue. Les ambitions revendiquées des nouveaux propriétaires s’appuient sur l’expérience et l’expertise d’un installateur historique dans le secteur d’activité

Le complexe de 1800m2 est implanté entre Castres et Revel (Tarn), sur un domaine arboré de cinq hectares. C’est en 1982, sur l’initiative de l’ancien propriétaire, que les bâtiments ont été transformés et mis en conformité pour un usage commercial. Inauguré un an plus tard, le Roll’s n’a cessé de s’agrandir et d’améliorer son offre de divertissements (3 salles, piscine, extension parking de 1700 places, etc.).

Vingt ans plus tard, une estimation réalisée par un cabinet d’expertise chiffrait l’investissement à plus de six millions d’euros. Les nouveaux propriétaires ont déboursé 900.000 euros pour l’acquisition du fond et des murs et entendent consacrer entre 300.000 et 400.000 euros au relooking du complexe. Une mise à niveau des équipements techniques d’animation rendue nécessaire en raison de la substitution d’une partie des éléments de sonorisation, constatées entre la signature du compromis de vente et la remise des clés ( ! ). Le cas n’est pas isolé, d’où l’intérêt de dresser un inventaire par devant huissier avant la conclusion de l’acte de vente. Bref, les nouveaux propriétaires se sont retrouvés avec une diffusion hâtivement bricolée avec des enceintes d’entrée de gamme. sans conséquence aux dires de la direction qui a confié à la société toulousaine Dealight Concepts l’étude et l’installation son, lumière, vidéo, laser, le traitement acoustique et le ré-aménagement des salles.

Source: Magazine Sono n°378  Page 36 – mai 2012 :: Photos: Alain-Marc Malga – Texte: Alain-Marc Malga

©initial project philippe nozeran

Une pensée artistique associée à des réflexes techniques acquis

Le concept est né d’une expérience menée à la demande de la municipalité de Narbonne qui souhaitait créer une animation sur le thème de Noël. La réflexion a amené Initial Project à travailler l’idée de la magie de Noël, mais également de l’extrapoler, chaque fois avec un décor spécifique et une thématique principalement dédiée aux enfants, aux cultures et traditions.

Extrait de l’article d’Alain-marc Malga  publié dans RéalisaSon n°68 (mars – avril 2012)  

Dealight habille G-Star

La marque de vêtements créée en 1989 s’est fait connaître par son approche brute du design vestimentaire, son slogan Just the Product et l’organisation de performances live mêlant musiciens et deejays. La société Dealight Concepts a étudié avec l’architecte mandaté par l’enseigne une sonorisation des magasins à partir d’un cahier des charges dictant une qualité d’écoute supérieure au public adress, proche de la hi-fi. Le designer Philippe Nozeran, gérant de Dealight Concepts, a conçu un système de diffusion modulaire pouvant être déployé selon la surface du magasin afin d’assurer en toute circonstance la meilleure couverture sonore. Trois magasins G-Star de l’agglomération toulousaine sont déjà équipés de ce système composé d’enceintes TR-82 Audiophony (2 voies passives avec un haut-parleur 8 pouces et moteur 1 pouce), d’un contrôleur numérique DC One Electro-Voice (2 entrées sur six sorties), et d’une amplification Inter M à quatre canaux (4 sorties). Outre la sonorisation, le staff Dealight Concepts a installé le réseau vidéo avec un contenu diffusé en boucle depuis un dvd sur une batterie d’écrans HD 50 pouces Sony.

G-Star Raw, communément G-Star a son siège social à Amsterdam, aux Pays-Bas. La société possède des succursales en Europe, Asie, Australie et aux Etats-Unis, notamment à New York, là où est implanté le plus grand magasin de la marque.

Contact Dealight Concepts

Philippe Nozeran Tel. 06 10 63 47 92

info@dealight.com

Dealight sur facebook http://www.facebook.com/pages/Dealight-Concepts/112485622104316?sk=wall

Initial Project scénarise le Green Room

La marque de bière à l’étoile rouge a entamé en mai une tournée nationale. Chaque semaine jusqu’en octobre, l’événement investit les bars locaux de 44 villes et mobilise le public pour le show du vendredi soir en discothèques. Le principe : une battle entre le deejay local sélectionné et Matt Mendez le deejay du Green Room Session. Pour convaincre, ils ont a disposition une régie équipée de lecteurs CDJ2000, d’un mélangeur DJM800 Pioneer et d’un retour en enceintes amplifiées ART 312. Un équipement technique conditionné par Dealight Concepts sur une prescription de Philippe Nozeran (Initial Project). Le scénographe a imaginé plusieurs visuels sur le thème de la boisson : Deux modules lumineux représentent des thermomètres sont pilotés en HF et synchronisés à l’envoi du générique de la marque. La graduation est animée à l’aide d’une électronique à Led ; Un analyseur de spectre géant (2m x 2,30m) raccordé à la régie DJ permet de matérialiser (en vert) la modulation et le niveau musical ; Un totem lumineux Green Room « photomaton » où le public pose devant une régie DJ factice. En club, cet équipement est complété d’un smartphone à écran tactile de 24 pouces où le public vient choisir parmi les deux playlists des deejays les titres qu’il souhaite entendre. Un choix qui détermine l’adhésion à l’un ou l’autre des clans de supporters. Point d’orgue, le show laser réalisé avec Kvant de 5 watts programmé avec un logiciel Fiesta2 (rayon vert only!). Le tout est conçu pour être transporté dans un utilitaire Sprinter 315 équipé pour véhiculer confortablement les deux hôtesses, le régisseur et le deejay animateur.

Suivre la tournée Green Room

http://www.greenroomsession.fr/galerie

http://www.befaure.com/2011/05/le-trip-de-green-room-session.html

L’actualité Initial Project / Dealight Concepts

Wordpres https://dealightconcept31.wordpress.com/

Retrouvez Initial Project / Dealight Concepts sur Facebook

Musée Caveau 1900 @alainmarcmalga

Cyril Codina voulait parler de son pays et de sa passion viticole. En 2006, il achète un chai au centre de Lagrasse et se lance corps et âme dans d’énormes travaux qui dureront trois ans. Le choix du site n’est pas un hasard. Lagrasse reçoit environ 300.000 personnes à la haute saison. Un projet en partie subventionné par l’Europe, le département et la région.

Ce musée original se caractérise par la diversité des centres d’intérêt : musée poupées, jouets, caveau de vins, anciens métiers et galerie d’artistes, avec pour tronc commun une narration toute entière consacrée au patrimoine. Le premier étage du musée Caveau 1900 a récemment été réaménagé sur la thématique des quatre saisons, des quatre cépages de l’appellation Corbières (vignobles) et des quatre bâtis typiques de la région.

L’espace est techniquement traité en deux zones et s’offre au visiteurs sous la forme d’un parcours en forme de labyrinthe théâtré à l’aide de rideaux où les visiteurs découvrent quatre mini-scènes, chacune illustrée par une maquette, avant de découvrir à l’autre extrémité une imposante reproduction du ferroviaire, ouvrage témoin du désenclavement de la région et de l’essor des échanges commerciaux au début du XXe siècle.

Les commentaires multilingue illustrés par des musiques originales composées par Philippe Bonnafous sont synchronisés à des projecteurs à Led MR16 et du Led Flex dissimulé dans les maquettes grâce à l’automate de show control EventPlayer ID-AL. Les animateurs et les alimentations des projecteurs à Led sont importés par Initial Project, prescripteur des équipements installés au Musée Caveau 1900

Musée Caveau 1900

http://www.1900-lagrasse.com/

Scénographie : Initial Project / Dealight Concepts

https://www.facebook.com/pages/Dealight-Concepts/112485622104316?sk=wall

L’EventPlayer ID-AL est distribué par Waves System www.wsystem.com

Le Pop Art

Créer une discothèque en centre-ville, c’est encore possible, mais sous conditions. Le nouveau Pop Art est un projet mené de bout en bout de façon exemplaire. Le maître d’œuvre et tous les corps d’état intervenants ont travaillé en synergie et ont bénéficié de la proximité avec un maître d’ouvrage expérimenté, très impliqué. Point d’orgue de ce club sonorisé en Phoenix Electro-Voice, un mur de Led mobile et articulé de 28?m2 qui évolue entre un mur et le ciel de piste.

Philippe Nozeran (Dealight Concepts) « Il s’agit d’un investissement technologique de haut niveau et d’un sérieux pari économique. Voilà résumé en quelques mots l’histoire du Pop Art et de ses mentors, Jacques et Charles Cimarosti, père et fils. »

Extrait du reportage d’Alain-marc Malga publié dans Sono Magazine n°365 février 2011