Tag Archive: Dealight Concepts


intégration audiovisuelle by Dealight RéalisaSon
Le magazine des technologies audio pro

Lancé en 1999 à l’initiative de l’industrie audio professionnelle, RéalisaSon est un magazine présentant 6 fois par an un panorama de l’actualité technologique dans le domaine du matériel professionnel audiovisuel haut de gamme.

Au sommaire: reportages, tests matériels, dossiers et compte-rendus, qu’il s’agisse de sonorisation, d’installation fixe (théâtres, salles de concert, points de venrte), de production (studio, cinéma), et de broadcast (radio et télévision).

RéalisaSon compte désormais un cahier InstallaSon, dédié à l’intégration audiovisuelle et à l’ingénierie culturelle (Musées, expositions, parcs à thèmes).

RéalisaSon n’est pas vendu en kiosque, mais uniquement sur abonnement. Pour voir en ligne et s’abonner, cliquer ici
Inscription à la Newsletter gratuite : RéalisaSon

LIRE l’article qui nous est consacré « une concession audiophile, BMW  M. Pelras à Toulouse »

 

Publicités

Complexe du RamierSpécialiste de la vente, de l’installation et de la location d’équipements son, lumière, vidéo et laser, la société Dealight Concept s’illustre également dans la prestation technique et la scénographie avec la création de comédies musicales itinérantes ou l’étude et la réalisation de projets imaginés pour le compte de marques prestigieuses (Flower by Kenzo). Une expertise que l’entreprise met au service de projets originaux et ambitieux (Fontaine musicale au Casino du Cap d’Agde).

Dealight Concept a conclu en début d’année le nouveau design et l’intégration des solutions de sonorisation et d’éclairage au sein du complexe discothèques du Ramier. Situé sur l’île du Ramier, au cœur de Toulouse, le complexe abrite trois discothèques: Le Studio One, ouvert le vendredi, le samedi, et parfois le jeudi pour les soirées étudiantes; Le Kléo Hot Pepper, un club « gay friendly », et le BM, un club cosy à vocation privative. Principal bénéficiaire de l’intégration, le Studio One s’est vu doter d’un lustre RVB à chaines et de lasers Cittadini 6W RVB. Une mise à niveau de l’éclairage d’animation qui recense, entre autres références, 22 lyres Servobeam Starway, 12 lyres wash Servo Color 300, 12 scans Contest 950 et une douzaine de rideaux à Led Chauvet. Ré-ouvert depuis le 7 mars, le complexe du Ramier figure dans le top des lieux festifs appréciés des clubbers toulousain.

Complexe du Ramier

1 avenue du Grand Ramier 31400 Toulouse

www.studioonetlse.fr

Etude et intégration: Philippe Nozeran Dealight Concepts

Tel 06 10 63 47 92

phil.nozeran@dealight.com
www.dealight.fr

Image

 

de gauche à droite, Philippe Nozeran (Dealight Concept), Eric Grandmougin (Grandmougin Conseils) et Alain-Marc Malga (journaliste Sono Magazine)

Du 7 au 9 novembre, le Grimaldi Forum de Monaco a accueilli la troisième édition du salon international des professionnels de la nuit et de l’événementiel nocturne. Près de 10 000 visiteurs représentant 35 nationalités se sont déplacés cette année pour rencontrer les responsables des 100 marques représentées. La qualité du visitorat a été particulièrement appréciée par les exposants, qui ont pu nouer des contacts prometteurs. Un bilan très positif pour le MICS.

Les décisionnaires de 100 clubs français et internationaux étaient invités cette année pour participer à un programme de rendez-vous sur mesure. Ce programme a été accueilli avec enthousiasme par les exposants qui ont noté de la part des participants, une forte implication et de réelles intentions d’achat. Une très grande majorité d’entre eux s’étant rendue au salon avec un projet précis d’ouverture d’établissement ou de rénovation.  

La discothèque: « Création, aménagement – technique et règlementation » était justement l’un des thèmes de conférences développés durant cette édition du MICS. Les auditeurs ont pu apprécier la qualité du discours des conférenciers intervenants, professionnels expérimentés et reconnus;

Samy Chams

Fondateur & architecte d’intérieur chez Prospect Design

Prospect Design est implanté sur deux continents avec des clients venant du monde entier (design d’intérieur). La démarche: faire collaborer des architectes d’intérieurs passionnés chaque fois impliqués dans l’accomplissement d’un projet unique et innovant. Quelques références: La Gotha Club à Cannes; Movida Clubs Londres et Dubaï; L’Arc Club Paris; Palm Club à Cannes; Guilty Brotherhood à Paris (retail); Restautant Ornina à Abu Dhabi; L’Opium à Belgrade;

Eric Grandmougin

Ingénierie en audiovisuel et scénographie, Grandmougin Conseils,(ESIP et certification OPQIBI)

Quelques références: Etude de la sonorisation permanente palais omnisports de Paris-Bercy (POPB); Etude de la sonorisation du stade Charlety afin de la rendre conforme aux règlements de sécurité; Equipement audiovisuel d’une salle de conférence au siège de groupe DO, Videoprojection, vote électronique, sonorisation dispositif de projection;  Equipment son et lumière d’un espace d’exposition et spectacle de 2500m² au Centre de congrès DIAGORA;  Infrastructure et équipement son et lumière d’une salle de musique amplifiée à Echonova.  

Philippe Nozeran

Designer de l’événementiel et du pérenne

Bureau d’étude « projet » Initial Project et société de prestation Dealight Concepts

Quelques références: Scénographie et réalisation du Flower by Kenzo; Clubs discothèques le Pop Art à Castres, Complexe l’Esmeralda à Toulouse, Indigo et Vertigo, casino discothèques à Collioure; Tournée Burn 2010; Fontaine musicale et jeux d’eau au Casino du Cap d’Agde; Scénographie et réalisation de Terra Vinéa II, un voyage oenotouristique au centre de la terre ! Partenaire des Festivals Electro Beach (2011) Inox et United;    

Conférences disponibles en podcast sur infosbar.com / www.mics.mc

Déjà impliqué dans les festivals Inox et United, Dealight Concepts contribue à l’édition 2011 du festival Electro-Beach avec la conception d’un show vidéo Leds et lasers en extérieur, dans les Jardins du Lydia, à quelques mètres de la plage. Un visuel imaginé pour les amoureux de la culture électronique et de Bob Sinclar ! Dealight Concepts a pour l’occasion réalisé un écran vidéo de 28m2 formé de dalles à Led. Cet imposant mur d’images est animé par un logiciel de contrôle de matrices à Leds Madrix (http://www.madrix.com), également générateur d’effets et player multimédia (sortie dmx512 – jusqu’à 255 univers soit 130 560 canaux dmx / ArtNet et DVI). Deux lasers 8 watts verts et un laser couleur travaillent d’autres effets en perspective. L’an passé, la 3ème édition du Festival Electro-Beach a réuni plus de 20 000  personnes. Le concert gratuit devrait cette année, au moment du bilan, montrer une hausse de la fréquentation. Outre Bob Sinclar, les deejays Ron Carroll Michael Canitrot et Luxury vont animer 5h durant ce dance floor géant à ciel ouvert. Rendez-vous à Port-Barcarès le jeudi 28 juillet prochain.

Espace Le Lydia,

Quartier La Grande Plage

Le Barcarès (66)

Entrée gratuite

Blog Dealight Concepts https://dealightconcept31.wordpress.com/

Le projet a été en partie subventionné par l’Europe, le département et la région, sur la foi d’une étude de faisabilité rendue complexe en raison de la diversité des centres d’intérêt: musée poupées, jouets, caveau de vins, anciens métiers et galerie d’artistes. Pourtant, la cohérence de la démarche prend tout son sens grâce à la narration qui raconte une histoire crédible, tout entière consacrée au patrimoine…

Le premier réflexe consiste à se coiffer du casque et à prendre possession du Pickup audio-guide Dataton, un lecteur MP3 doté d’un tuner FM et d’un émetteur/ récepteur infrarouge doté d’une capacité de stockage de 1 Go extensible à 8 Go. L’objet revêt la forme d’un cylindre en aluminium brossé long de 10 cm et tient bien dans la main. La « tête » rotative du Pickup héberge le potentiomètre on / off et le réglage du volume. Muni du casque et de la télécommande, le visiteur se retrouve immergé dans une bulle temporelle, le rythme de la narration et les reconstitutions renforçant l’impact émotionnel. Un critère pris en compte dans la problématique de la sonorisation de l’espace…

Entendre ce que l’on voit

@alain-marc malga

Musée Caveau 1900 Dealight Concepts

Le Pickup infrarouge doit être pointé en direction du transpondeur pour le déclenchement de la séquence audio. Dealight Concepts a choisi d’installer les transpondeurs au plafond, à la verticale des différentes reconstitutions. L’association pickup / transpondeur s’effectue par association d’un numéro: le transpondeur 1 déclenche le fichier audio 1 stocké dans la mémoire du Pickup (et dans la langue appropriée)…

Plus loin, la visite met en exergue l’artisanat typique, essentiel au développement économique de la région et de la vallée: Les outils et le savoir-faire du tonnelier qui, au-delà du vin, traduit la volonté d’exporter ce produit par la nouvelle voie de communication inaugurée en 1904 par la compagnie des tramways à vapeur de l’Aude (TVA!). L’atelier du menuisier ébéniste met en évidence une caisse à outils vieille de quatre générations et la Guitare, une chaise particulière conçue pour soulager la mise en place sur le dos de la machine à sulfater…

Reportage Alain-marc Malga

Extrait de l’article paru dans RéalisaSon – bimestriel n° 59 Jan/Fev 2010

Une installation réalisée par Dealight Concepts – 31130 Balma (Toulouse)

Une installation réalisée par Dealight Concepts – 31130 Balma (Toulouse)

La Led s’est faîte belle pour s’inviter à tous les niveaux de la décoration, participer à la dynamique de l’ambiance, contribuer au confort mais aussi à la sécurité des personnes

Le plus grand des quatre bars se dessine en dents de scie avec l’avantage de loger plus de monde au mètre linéaire mais aussi de pouvoir dialoguer avec ses voisins en préservant ses cervicales. Le devant et l’arrière bar sont revêtus de plaques de plexiglas alvéolé rouge, la couleur étant volontairement saturée par de la Led rouge graduable en intensité ( F480 S6 – 11W/m). Le comptoir construit avec l’inusable corian bénéficie d’un rétro-éclairage en Led RVB (24V -F500 S6). L’animateur contrôleur DMX RVB C2 (3 x 150W) est ici associé à deux booster RVB R2 en raison de l’important métrage de flexible Led. L’effet est à la fois visible sur le dessus et sur la tranche du plateau haut de 10cm. Au dessus des têtes des consommateurs, une dizaine d’écrans plasma 40 pouces Techwood espacés d’environ deux mètres habillent le fronton. Deux autres plasma identiques se retrouvent au dessus du bar bacardi construit sur le même modèle. Les programmes sont concoctés en régie à l’aide d’une table vidéo Edirol et de matrices Kramer pour l’adressage, ici, de huit sources (2 DVD, 3 caméras, 2 vidéo-projecteurs, Arkaos) sur quatre zones: les écrans vidéo 16/9 de 2,50m à la base installés sur la mezzanine (vidéo projecteurs Sanyo), les 40 pouces en fronton de bar, le plasma de 50 pouces au bar Bimbo et les superbes petits écrans intégrés dans les distributeurs de sodas!

Autres attractions au bar Bimbo, d’abord avec sa façade à reliefs travaillée avec de la Led blanche (CréaLed Flexible 24V – 78 leds au mètre). Un éclairage, là encore, non modulé mais toujours graduable en intensité (variateurs). Le show n’est pas devant, mais bien derrière le bar, là où les concepteurs ont exagérément surélevé le plancher pour laisser apparaître à hauteur des verres le bas ventre et les cuisses des barmaids. Forcément, ça donne soif. L’arrière bar présente un immense mur alvéolé constitué d’un empilage de cubes lumineux Slide réalisés dans le même plastique rotoroulé des bars privatifs de la mezzanine. Séparément, et dotés des mêmes Leds sur douilles, ces cubes peuvent aussi être utilisés comme table basse avec un plateau inox…

Par Alain-marc Malga extrait de l’article paru dans SonoMag n°351 novembre 2009

Kenzo selon Dealight

Kenzo selon Dealight

Scénographie de Initial Project et Dealight Concepts

Par Alain-marc Malga

L’opération de séduction « Une fleur dans la ville » est menée pour affirmer le rayonnement de la marque Kenzo. Après Londres et Moscou, le premier acte de la trilogie française s’est joué les 29 et le 30 mai dernier à Lyon, sur la place de la République transformée de façon éphémère en champ de coquelicots (l’emblème du parfumeur). Plus de 40.000 fleurs artificielles ont été distribuées aux passants sensibilisés de manière visuelle et olfactive (Le parfum est pulvérisé sur les fleurs distribuées). L’opération Flower by Kenzo se poursuit à Toulouse, le 4 et 5 septembre, puis, à Marseille le 11 et le 12 septembre 2009.

L’étude technique et la mise en scène de l’événement sont l’œuvre des sociétés Initial Project et Dealight Concepts. Les deux champs de coquelicots de 30m x 9m sont construits sur site à partir d’éléments préfabriqués conçus dans les ateliers de Dealight Concepts. Un gain de temps au montage et au démontage précieux dans l’organisation de l’événementiel en paysage urbain. L’héritage d’une expérience acquise sur le terrain du spectacle.

Les massifs de coquelicots sont réalisés à partir d’une structure de type échafaudage, support de panneaux « sandwichs » en aluminium et mousse polyuréthane (1cm) perforés à l’entre-axe voulu pour y piquer les fleurs (115.000 plantées en une nuit par une myriade de mains habiles!). Le coffrage en pourtour réalisé en bois forme un plancher revêtu d’un polystyrène non expansé blanc brillant. Il héberge l’électronique qui permet la nuit tombée d’éclairer le champ de coquelicots: Un flexible bleu à Leds « Blanc chaud » (3400K*) en 15Watts au mètre de chez Créaled. 

  Voir la vidéo (Comptez 5 secondes pour le chargement) 

Contact Initial Project / Philippe Nozeran

Designer de l’événementiel et du pérenne

8, rue des frères Peugeot 31130 Balma

Tel.  06 10 63 47 92

Email: info@dealight.com

WEB: http://dealight.fr

WordPress: https://dealightconcept31.wordpress.com/

L'expérience de Dealight Concepts Audiovisuels s'affiche au  Glamour

Le Glamour au Cap d'Agde: une réalisation signée Dealight Concepts

Discothèque Le Glamour : La programmation crée-t-elle l’orgasme ?

Le club implanté dans le village naturiste du Cap d’Agde a fait peau neuve et revendique être le plus grand club libertin d’Europe. Le cahier des charges du nouveau Glamour est plus orienté « architectural » avec une sonorisation « intermédiaire » et un minimum de lumière, un éclairage d’ambiance très soft et gérable en intensité.

Une reconstruction menée tambour battant pour finalement inaugurer le nouveau Glamour in extremis, à la veille du traditionnel rush estival. Le challenge reposait sur le savoir-faire d’un binôme expérimenté : Dealight Concepts et Agence D, respectivement, installateur son lumière et vidéo et architecte d’intérieur.

La LED est omniprésente, en rétroéclairage au niveau des comptoirs et arrière des trois bars. Au total, 80 m linéaires de barrettes CréaLed (Sono Direct) alimentées en 24V sont pilotées en DMX sur trois sorties. Chaque boîtier peut piloter 14 m linéaires de barrettes mais Philippe Nozeran (Dealight) préconise de ne pas dépasser les 11 m. Donc, tous les 11 m, on rajoute un booster RVB qui reprend les trois tensions des alimentations pour réaliser d’importante longueurs. Nous en avons l’illustration avec les 140 m linéaires de barrettes Leds RVB CréaLed installées au plafond dans le but de colorer les multiples rideaux de fils blancs.

Corian, c’est comme frigidaire

J’avais déjà apprécié les qualités du Corian, élément entre autre utilisé dans l’agencement du Cab au Palais Royal. Ce produit se décline largement au Glamour, notamment dans la réalisation des trois bars du club. Thermo-moulable, facile d’entretien, anti-tag, anti-rayure, et même antiseptique puisqu’il est couramment utilisé en milieu hospitalier (blocs opératoires). Jours, mois et années passent sans que le Corian ne soit marqué par les outrages du temps. Mais au fait, le Corian c’est quoi ? C’est une résine acrylique de synthèse, Corian étant une marque déposée par DuPont De Nemours, le fabricant. Bref, Corian est à la résine ce que Frigidaire est au réfrigérateur. Jean-Pierre Dumont nous confie travailler le Corian depuis 20 ans et que cette résine acrylique de synthèse existe aujourd’hui sous d’autres noms chez d’autres fabricants, Formica pour ne pas le citer.

Extrait de l’article paru dans SonoMag n°345 – Avril 2009 En savoir + ?

Le Glamour

Club Paradise Libertin

Quartier naturiste – Cap D’Agde (34)

Installateur son & lumière

Sté Dealight, Concepts audiovisuels,

Designer de l’événementiel et du pérenne

31130 Balma (Toulouse)

Tel.: 06 10 63 47 92 Email : info@dealight.com

Architecte d’intérieur OPQAI

Agence D / Jean-Pierre Dumont

Email : agenced@free.fr